Triathlon M de Cassis : Un “must” de fin de saison

Philippe TROUSSEY, Sébastien EGLAINE, François CHAUMARTIN, Ludo BOSC
Un “must” de fin de saison auquel il faut s’inscrire de plus en plus tôt pour espérer en être !!!!
Le départ avait lieu, ce dimanche 14 octobre 2018,  sur la charmante plage du Cabestan de Cassis où s’entassait les 400 participants environ . Parmi les concurrents on pouvait noter la participation de quelques têtes de série : les pisciacais Anthony PUJADES Aurélien RAPHAEL, l’ardéchois du METZ TRIATHLON Mathis MARGIRIER qui était la veille sur la Coupe de France des Clubs à MONTCEAU les MINES et un autre ardéchois Hervé FAURE, chez les féminines Léonie PERIAULT (POISSY) et Emilie MORIER (ISSY TRIATHLON) mais surtout 4 “hermitournonais” Philippe TROUSSEY, François CHAUMARTIN, Sébastien EGLAINE et Ludo BOSC..
 
Départ à 9h00 dans une mer bien formée qui offrira une natation “rock & roll”.  Au bout des 1500m, c’est François CHAUMARTIN qui, sans surprise,  sort en tête des hermitournonais, en 00:33:47 (46ème scratch) suivi par Seb EGLAINE, Philippe TROUSSEY et Ludo BOSC.
 
T1 et c’est la partie vélo, magnifique en terme de paysage mais elle se mérite ( presque 900m de dénivelé sur 44 kms). Dès le début ça monte sec dans les rue de Cassis à plus de 10%…Et à ce petit jeu, c’est Ludo qui signe le meilleur temps  en 01:35:38 (96ème temps scratch)…..mais peut être que Philippe TROUSSEY aurait fait mieux sans une double crevaison qui le contraignait à l’abandon.
T2 et en route pour la course à pied, pas facile non plus (250m de D+) dans les rues de Cassis et au début des calanques. Et comme Cassis, c’est pas plat…de beaux petits raidillons qui cassent bien les pattes. Et là, c’est nos deux “Jean” qui se la joue “mano à mano” en 52′ et des broutilles …..
 
Finalement, un triathlon qui vaut le coup dans un superbe endroit avec une belle organisation
 
On laissera la parole à Philippe TROUSSEY qui n’est pas tout à fait du même avis mais qui reviendra quand même en 2019 ????

Journée de ***** aujourd’hui au triathlon de Cassis.
Natation très compliquée dans une mer formée. Puis un beau vélo avant une double crevaison qui me contraint à l’abandon à 5kms de l’arrivée.
Pour bien terminer le week-end un caillou à fendu le pare brise sur l’autoroute.
On va vite aller se coucher…