Sardine Titus Triathlon à Cassis….

Vincent LUIS avec des représentantes du HTTri

Dimanche 08 octobre 2017 : Un plateau de rêve pour cette édition 2017 du Sardine Titus Triathlon à Cassis (1500m//40km//10km) avec Vincent Luis (Ste Geneviève), vainqueur de la finale WTS à Rotterdam, Dorian Coninx (Poissy), vice-champion du Monde U23,  le Pisciacais Raoul Shaw (9e de la coupe du monde de Tiszaujvaros), le Suisse Sylvain Fridelance (vice-champion d’Europe U23),  Tom Lecomte (vainqueur du triathlon M de Gérardmer et 2e de l’IM 70.3 de Weymouth mais aussi  le champion du monde 2016 LD , les ardéchois Mathis MARGIRIER, licencié à Metz Triathlon et  Hervé Faure (triple lauréat de l’EmbrunMan et vainqueur de l’IM France 2005), Kevin Maurel (4e de l’IM 70.3 d’Aix), chez les féminines Cassandre Beaugrand (5e de la récente coupe du monde de Weihai) et la Monégasque Charlotte Morel (3e de l’Embrun et de l’IM Taiwan la semaine dernière), la Grayloise Isabelle Ferrer (3e des championnats de France LD 2017) ……….et Philippe TROUSSEY unique représentant d’Hermitage Tournonais Triathlon heureusement accompagné par son “fan club” qui n’a pas ménagé sa peine pour tenter de recruter parmi l’élite française…..

Au programme du jour, une natation au départ de la plage du Bestouan avec deux boucles de 750 m avec une sortie à l’australienne (course de plusieurs mètres sur la plage entre les deux tours). Un parcours vélo de 40km  et 817 mètres de D+ et  10km d’une course en pied effectuée en deux boucles, sur la presqu’île de Cassis avant de franchir  la ligne d’arrivée . Une ligne franchit par Philippe en 02:56:17 (100ème) sur 377 classés dans une épreuve d’une densité et d’un niveau très relevé…..

Le podium scratch :

1 CONINX Dorian Poissy Triathlon 02:05:53.5
2 MARGIRIER Mathis Metz Triathlon 02:07:07.3
3 SUDRIE Sylvain Sardines Triathlon Marseille 02:08:54.6

Mais quoi de mieux pour revivre cette édition que le compte rendu de Philippe :

Super triathlon de Cassis !
Eau un peu fraîche mais pas gélée à 9h ce matin. La natation se déroule sans baston même à la première bouée.
Le première transition est complètement ratée. Je passe 1’40 à essayer de retirer le scratch de la combi.
Le vélo me convient bien puisqu’il n’y a pas de plat sur les 43 bornes. Le vent est soutenu. C’est sympa de croiser les élites en plein effort. La course à pieds est également penture. Je serre les dents en montée.
Au final, je termine 100 ème sur 377.
J’ai donc droit à la bière et au rosé en bord de mer en plein soleil.
Dommage d’être le seul HTT sur cette belle épreuve.

Bravo Philippe….la promo pour 2018 est assurée !!!!